Proposition de glossaire: Resommefail et Resommefort

Le réseau sur est l’un des nombreux réseaux qui se distinguent des « réseaux centraux de stockage des données ».

Deux tentatives ont été faites pour articuler cette distinction :
Le « dark web » contre le « clear net »
et
" l’internet sans serveur " versus inconnu (l’internet avec serveur?)

À mon avis, les deux ne donnent pas une bonne image de ce que représente aujourd’hui un réseau sur.
Le principal avantage du réseau sur n’est pas qu’il s’agit d’une alternative à TOR, mais qu’il s’agit d’une organisation autonome et décentralisée qui permet d’éviter que les consommateurs, les entreprises et même les gouvernements ne se rendent complètement dépendants des entreprises.

C’est pourquoi je propose les deux mots suivants :

Resommefail: Réseau + ombelle + composante faiblement connexe.
Resommefort: Réseau + ombelle + composante fortement connexe.


En tout cas, je vais l’ajouter à mon propre idéolangue/idéocriture: l’européenne/l’afeuro

Rezômfêl : Rezo + òbêl + kòposàt fêblûmà cônêks
Rezômfôr : Rezo + òbêl + kòposàt fôrtûmà cônêks